Comment reconnaître les vrais médicaments des faux ?

Les médicaments ne sont pas épargnés par la contrefaçon. Les produits pharmaceutiques constitueraient environ 30M des marchandises contrefaites qui circulent dans le monde. De ce fait, il est fortement recommandé de doubler de vigilance. De plus, le bon médicament reste parfois difficile à dissocier d’un produit chimique d’origine douteuse. Voici quelques conseils simples pour pouvoir distinguer les produits médicamenteux originaux à leurs copies autorisées.

Un vrai médicament se vend sur un site autorisé

Si vous achetez votre médicament en dehors de la pharmacie, alors il y a de fortes chances que le produit soit contrefait. Le prix sera également significatif. Un produit douteux coûtera généralement beaucoup moins cher. En dépit d’un cout plus élevé, il vaut mieux faire ses emplettes auprès du pharmacien. Pour ceux qui se fournissent depuis Internet, l’idéal serait d’acheter uniquement sur des sites d’e-commerce reconnus. Les plateformes de ventes en ligne mondialement connues peuvent être dignes de confiance. Toutefois, il est préférable d’avoir un interlocuteur basé en France. En ce qui concerne les sites spécialisés dans la vente de produits pharmaceutiques ou parapharmaceutiques, il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de passer la commande. Ce serait encore plus prudent de commander auprès des portails web des pharmacies. A ce jour, seuls quelque 333 pharmaciens sont titulaires d’un agrément pour pratiquer leur métier à partir de la Toile. Ils tiennent une officine en ligne. Il est conseillé de vérifier que le fournisseur en ligne est reconnu par l’ordre des pharmaciens. Autrement, il est aussi possible de se procurer de bons médicaments auprès d’un central d’achat lorsque la quantité est assez importante.

Prêter attention au nom et à l’emballage

Les médicaments contrefaits ont généralement des noms qui s’approchent beaucoup de ceux des originaux. A titre d’exemple, le médicament Humex aura des copies qui s’appellent Humer ou autres. La plupart du temps, les copieurs font beaucoup d’effort pour que les produits contrefaits passent pour des originaux. En plus du nom, le logo sera également ressemblant. Les couleurs qui se verront sur l’emballage seront pratiquement les mêmes. Ces copieurs iront même jusqu’à proposer la même présentation. La taille des dragées, la forme des gélules ou le flacon pour le sirop, tout sera copié le plus fidèlement possible. Alors, à moins d’avoir reçu le médicament de la main d’un médecin ou d’un pharmacien, il est souhaitable de mener une petite enquête sur Internet. De toute manière, un vrai médicament doit porter clairement un numéro d’autorisation sur son emballage. Cette mention en 13 chiffres reste ainsi vérifiable sur le Net dès le moindre doute. Les médicaments génériques portent également les mêmes indications. Ce sont des produits qui existent grâce à un accord entre les laboratoires. Ainsi, ils peuvent être considérés comme de vrais médicaments même si les médecins recommandent les formules originales. Enfin, il y a aussi les produits parapharmaceutiques qui sont emballés comme de vrais médicaments. C’est une manœuvre purement marketing qui induit le client en erreur. De ce fait, vous devriez lire la notice. L’agence française du médicament devrait trancher sur ces marchandises pseudo-médicamenteuses.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *