L’essentiel sur le tensiomètre

Une hausse ou une baisse trop soudaine de la tension artérielle peut entraîner la mort. Ainsi, il est donc plus que nécessaire de bien surveiller l’évolution de la tension. Si auparavant, une visite systématique chez le médecin était le seul moyen pour connaître sa tension artérielle, désormais, avec l’apparition des tensiomètres, cela peut se faire même en restant à la maison. De plus, il n’est pas indispensable d’avoir des connaissances médicales pour lire le résultat. Cependant, pour assurer une bonne utilisation de cet instrument de mesure, il convient de connaître le produit. Le point sur le tensiomètre dans cet article.

Le principe de la mesure

Le tensiomètre est avant tout un instrument de mesure. Il se base sur la méthode oscillométrique. Il permet d’enregistrer la contre-pression artérielle par écrasement de l’artère sur laquelle la tension est mesurée. Pour avoir la tension artérielle, le tensiomètre va assembler la pression systolique et la pression diastolique. Si la première se réfère à la pression de l’influx sanguin dégagé au moment de la contraction du cœur, le deuxième correspond à la pression au moment où le cœur se vide. Dans ce cas, le tensiomètre mesure la contre-pression et non pas la pression sanguine. C’est pour cette raison que l’oncomprime l’artère et puis qu’on relâche l’influx sanguin progressivement. Ce sont les pulsations qui vont donner la valeur de la tension artérielle.

Les différents modèles disponibles

Actuellement, différents types de tensiomètres sont disponibles sur le marché. Simples d’utilisation, les tensiomètres électroniques peuvent se mettre soit au poignet soit sur le bras. Mais, il y a aussi les tensiomètres automatiques. Ce sont les modèles les plus classiques. Entre ces deux modèles se trouvent les tensiomètres semi-automatiques. Avec cette gamme, le dégonflage et la prise de la mesure se font de manière automatique.

La technique pour prendre la tension

C’est le mouvement de pression et de relâchement progressif sur l’artère qui va permettre de connaître la tension artérielle d’une personne. Ainsi, les modèles les plus classiques sont équipés de brassards. Ce dernier élément est capital, car ils sont garants de la fiabilité de la mesure. Le brassard se glisse généralement sur le bras. Par la suite, il se gonfle et se dégonfle pour permettre de prendre la mesure de la tension.
Pour prendre la tension artérielle avec le poignet, il suffit de veiller à positionner l’appareil au niveau du cœur pour éviter de fausser le résultat. En effet, lorsqu’il est placé trop haut, il indiquera des valeurs plus basses que la normale. S’il est placé trop bas, il indiquera des valeurs plus élevées.

Les critères pour choisir un tensiomètre

Quelques critères doivent entrer en compte lors du choix d’un tensiomètre. Tout d’abord, il faut choisir un tensiomètre au bras ou au poignet. Si le second se démarque par son côté pratique et par sa simplicité, le premier quant à lui se distingue par sa fiabilité.
Par ailleurs, lors de l’achat d’un tensiomètre, il convient également de prendre en compte le côté pratique de l’appareil. Dans ce sens, on opte volontiers pour un appareil doté d’un code couleur pour une lecture plus facile.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *