Le pantalon de travail du personnel hospitalier : un vêtement indispensable

En milieu hospitalier, le personnel soignant quel que soit son poste et les tâches dont il est en charge, doit porter des vêtements de travail appropriés. Au-delà de l’identification du poste de la personne au sein de l’hôpital, le vêtement comme le pantalon de travail doit assurer l’hygiène du soignant et du patient. C’est aussi une marque de respect pour la personne prise en charge.

Un pantalon qui complète d’autres vêtements

Le pantalon de travail du personnel hospitalier est un habit qui ne s’enfile pas seul. Il devra être accompagné d’une tunique spécifique et de chaussures adaptées. L’ensemble doit être enfilé au vestiaire du service et doit être confortable, sécuritaire et ergonomique. La tunique ainsi que le pantalon de travail et les chaussures doivent s’adapter à la morphologie du personnel soignant et être gardés parfaitement propre. Ces vêtements de travail ne doivent pas aussi le gêner. Pour la tunique et le pantalon, ce sont des habits qui devront être conçus avec du coton et du polyester. Il est important qu’ils soient lavables à une température élevée afin de les désinfecter sans détériorer le tissu. Par ailleurs, le textile ne doit pas émettre de fibrille et doit disposer de mailles suffisamment serrées pour éviter que des micro-organismes ne s’y accrochent. Concernant le pantalon, même s’il est légèrement long, il est interdit de retourner le bas pour éviter d’accumuler des micro-organismes qui augmentent les risques d’infections à l’hôpital. Il doit aussi disposer de poches, mais le contenu devra être limité au strict nécessaire et accessoires utiles durant les visites des patients. Chacun de ces accessoires ne doit sortir des poches qu’en cas de besoin et être désinfecté à la fin du service.

Règlements qui s’appliquent aux pantalons de travail pour le personnel hospitalier

Dès l’entrée du personnel hospitalier au sein de son établissement de travail, il lui est exigé de porter le pantalon de travail adéquat qui suit des normes d’hygiène, de sécurité et de confort strictes. Le pantalon est fourni par l’employeur et doit avoir une coupe et une couleur respectant la charte visuelle du service. Il en sera de même pour l’entretien. Pour assurer l’hygiène et la sécurité du personnel soignant et des patients, l’entretien du pantalon doit être assuré par l’employeur. Cela va garantir l’état hygiénique du pantalon de travail et éviter les risques de contamination en cas de salissure par des substances dangereuses.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *