L’horloge biologique et ses limites pour tomber enceinte

C’est à cause de l’horloge biologique qu’à un certain moment une femme ne peut plus tomber enceinte. Pour les femmes, le temps est compté pour tomber enceinte à partir d’un certain âge. C’est l’horloge biologique qui détermine cet âge. Quel est alors l’âge idéal pour tomber enceinte selon l’horloge biologique de la femme ?

Ce qu’il faut savoir sur l’horloge biologique de la femme

D’une manière concrète, l’horloge biologique est constituée par un ensemble de neurones situés au niveau de l’hypothalamus. Elle a pour rôle de synchroniser ou de rythmer les fonctions de l’organisme. Le sommeil, l’immunité, la température corporelle, la régulation hormonale et bien d’autres fonctions sont sous la coupe de l’horloge biologique. Cette dernière est réglée par le cycle circadien. Le cycle lumière/obscurité remet les pendules de l’horloge biologique à l’heure.

Chez la femme, son rôle est primordial dans la fonction de reproduction. En effet, c’est l’horloge biologique de la femme qui détermine sa période de fertilité si elle veut avoir des enfants. Bien qu’il ne soit plus rare de trouver des femmes enceintes à la quarantaine, une limite d’âge imposée par l’horloge biologique baisse la fertilité progressivement. A la ménopause, les femmes cessent complètement d’être fertiles.

L’âge idéal pour tomber enceinte

En termes de fertilité, le meilleur moment pour une femme de tomber enceinte se situe entre 20 ans et 35 ans. Après cet âge, il devient difficile de concevoir un enfant sans une assistance médicale à la procréation. En effet, la fertilité de la femme diminue à partir de cet âge. Une première grossesse contient beaucoup de risques à la fois pour le bébé et pour la femme à partir de 35 ans. Une grossesse tardive nécessite alors plus de surveillance pour qu’elle arrive à terme.

Tous les couples n’ont pas les mêmes désirs quant au nombre d’enfants. Certains n’en veulent qu’un, tandis que d’autres en veulent plus de 3. L’âge auquel on commence à tenter de tomber enceinte compte lorsqu’on a un nombre d’enfants en tête. La raison est encore liée à la fertilité et à l’horloge biologique de la femme.

Grossesse tardive : quand faut-il consulter ?

À cause de notre mode de vie actuelle, de plus en plus de femmes repoussent l’âge d’une première grossesse. On pense souvent à tort qu’on peut toujours tomber enceinte au moment voulu. Il ne faut pas oublier que l’horloge biologique de la femme ne cesse de tourner, et qu’à mesure que l’heure avance, les chances de tomber enceinte deviennent de plus en plus difficiles.

Si vous ne réussissez pas à tomber enceinte après plusieurs mois de tentatives, il est conseillé de consulter. Si la tentative de conception a eu lieu de manière régulière, mais qu’il n’y a pas de fécondation. Si vous avez eu des antécédents gynécologiques et que vous n’arrivez pas à tomber enceinte. Ou si vous avez dépassé les 35 ans et que vous tentez d’avoir un enfant, consultez un gynécologue spécialisé en fertilité. En général, cette consultation est conseillée au bout de 6 mois de tentatives infructueuses. L’ostéopathie aussi peut vous aider à tomber enceinte. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site https://www.tomber-enceinte.com/. Lors de la consultation chez l’ostéopathe, tous les domaines de votre vie (alimentation, sommeil, vie de couple, émotions, etc.) seront abordés afin d’améliorer votre fertilité.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *