Impuissance : le trouble érectile vient des mauvaises habitudes

L’impuissance, ce trouble de l’érection a principalement pour origine les mauvaises habitudes. Un manquement à une bonne hygiène de vie occasionne la difficulté à maintenir un pénis suffisamment rigide pour la pénétration.

L’impuissance peut venir du manque de sommeil

Les chercheurs ont mis en évidence la relation directe entre le trouble du sommeil et l’impuissance. L’absence de repos réparateur ruine la santé et affecte inexorablement la sexualité. Les conséquences de l’insomnie chronique sur l’irrigation de la verge sont palpables. Parfois, la personne développe en même temps une hypertension, un diabète de type II ainsi que des maladies cardiaques. Toutes ces pathologies favorisent le dysfonctionnement érectile. Outre les problèmes circulatoires, les troubles neurologiques vont davantage empirer la situation. L’anxiété, le stress et la dépression constituent des facteurs aggravant l’impuissance.

La sédentarité et le surpoids causent le trouble de l’érection

Une surcharge pondérale importante peut entraîner une impuissance. Les hommes en surpoids sont nombreux à rencontrer ce problème. L’explication médicale est assez simple. La graisse bouche les artères et empêche tout bonnement le sang d’irriguer la verge. Privé de son liquide de levage, le pénis reste flasque malgré l’envie que la personne ressente. Parfois, le souci vient d’un dérèglement hormonal. L’obésité affecte les glandes qui sécrètent les stimulants naturels. Puis, il y a la cholestérolémie. Lorsque le taux de lipide de type LDL dans le corps devient excessif, les terminaisons artérielles sont mal approvisionnées. Sur le long terme, cette mauvaise irrigation entraîne la perte de l’usage de l’organe sexuel mâle. Un mode de vie sédentaire expose aux différents problèmes de santé, dont l’atteinte de la sexualité. Alors, si vous voulez combattre l’impuissance, bougez, faites du sport, perdez du poids.

Un déséquilibre alimentaire ou trop de sport rend impuissant

La pratique d’une activité physique est indispensable pour rester en forme. Paradoxalement, l’excès de sport devient problématique. Quelle que soit la discipline choisie, trop s’entraîner nuit à la libido. L’appétit sexuel décroît chez les athlètes de haut niveau. Par ailleurs, ces personnes doivent se priver de câlins pour garder leur performance. Les compétitions récurrentes plongent dans une anxiété chronique. Ce trouble psychique affecte l’érection.
Autre point important, l’alimentation est à l’origine de l’impuissance. Certains types de nourriture causent un affaiblissement généralisé. C’est notamment le cas des plats industriels trop gras. La viande transformée reste déconseillée pour tout homme voulant s’épanouir sexuellement. Ces produits carnés vont réduire l’efficacité de leur consommateur au lit.

Certaines substances addictives causent le trouble érectile

La drogue n’apporte rien de bien pour le corps humain. Elle affaiblit les muscles en plus de ramollir le cerveau. Ce produit prohibé affecte les nerfs et occasionne différents troubles. La sensation de plaisir devient totalement différente chez les adeptes des psychotropes. Ils peuvent ressentir un insoutenable désir, mais leur pénis peut répondre négativement aux stimuli.
L’alcool peut causer le même type de dysfonctionnement érectile. Une vie trop portée sur la bouteille rend moins performant lors des rapports sexuels. L’impuissance peut être modérée ou sévère selon le niveau d’addiction. Les alcooliques rencontrent une difficulté à éjaculer à temps avant de perdre l’usage de leur pénis.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *