Comment traiter le mal de dos avec les médecines alternatives ?

Le mal de dos est un problème courant. En France, 6 personnes sur 10 en sont victimes. Pour traiter ce mal, vous pouvez vous tourner vers les médecines alternatives. Certaines soulagent, tandis que d’autres, visent directement la guérison totale.

Des médecines alternatives basées sur les manipulations et les mouvements

L’ostéopathie est une discipline spécialisée dans les articulations et les muscles. Elle a montré son efficacité pour traiter les maux de dos. Pour traiter la lombalgie chronique, le praticien exerce une pression sur différents endroits du corps. Il cherche surtout à rétablir la bonne position des os. Les douleurs peuvent disparaître au bout de quelques séances. Dans la majorité des cas, les rendez-vous chez l’ostéopathe se passent sans douleur. Autrement, il faut supporter un mal pour un bien.

La chiropraxie est une médecine douce basée sur des gestes précis d’un praticien hautement qualifié. Cette thérapie est excellente contre la sciatique et les inflammations aiguës. La manipulation se focalise surtout sur la colonne vertébrale.

La kinésithérapie est conseillée en cas de hernie discale. La méthode s’appuie sur les mouvements d’étirements.

Les méthodes qui cherchent surtout à mieux harmoniser le corps

Pratiquée par les Chinois bien avant l’ère chrétienne, l’acupuncture est la plus connue des médecines alternatives. Cette thérapie millénaire s’appuie sur des aiguilles placées sur des points précis du méridien. Elle montre surtout son efficacité contre les douleurs épisodiques. Une autre version sans piqûre existe. Le praticien exerce une pression sur des endroits du corps pour rééquilibrer le Qi. Une fois cette harmonie retrouvée, l’organisme se porte mieux.

La sophrologie est une approche occidentale basée sur une meilleure gestion du stress. Le dos comprend diverses zones de tension importantes qu’il faudra libérer. Le thérapeute utilise des méthodes cognitives et comportementales. En d’autres termes, il apprend à la personne à se détendre et à oublier ses soucis. Des exercices de respiration complètent la séance. Le patient rentre avec des techniques à mettre en pratique au quotidien.

Le yoga est un art millénaire travaillant les muscles profonds. Il soulage les inflammations au bas du bassin et au niveau des cervicales.

D’autres approches parallèles à essayer contre la lombalgie

Les médecines douces qui permettent de guérir naturellement se comptent par dizaines. Le shiatsu utilise la pulpe des doigts. Il apaise et améliore le psychisme du patient. Ce massage proche de l’acupuncture aide également en cas d’anxiété ou de stress chronique. Par contre, il ne peut soulager que les douleurs dorsales de faible ampleur.

La technique de Françoise Mézières est une autre méthode à connaître. Mis au point dans les années 40, cet ensemble d’exercices physiques vise les muscles atteints d’une éventuelle pathologie inflammatoire.

La phytothérapie est aussi une solution à essayer. Ainsi, au lieu de prendre des antalgiques, les patients peuvent boire des tisanes ou des infusions. Différentes plantes permettent de soulager les douleurs de dos. C’est le cas de l’harpagophytum et le saule. La reine-des-prés ainsi que le cassis devraient aussi être essayés.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *