Qu’entend-on par fatigue chronique ?

Un certain nombre de personnes souffrent de fatigue chronique, aussi appelée encéphalomyélite myalgique. La fatigue chronique se caractérise par une fatigue persistante et impossible à expliquer. Même si la personne touchée fournit tous les efforts nécessaires pour y remédier, il semble que la fatigue soit toujours là. La fatigue chronique n’a pas de signes avant-coureurs, elle survient souvent de manière soudaine. Elle est classée parmi les maladies neurologiques, et elle n’est ni héréditaire ni contagieuse.

Les conséquences de la fatigue chronique

La fatigue chronique est une maladie qu’il ne faut pas prendre à la légère, notamment en raison de l’impact qu’elle a sur la vie de la personne atteinte. En effet, les conséquences peuvent être graves au point de saper sérieusement la santé. Vous aurez toutes les informations sur http://fatigue-chronique.org. Les symptômes de cette maladie neurologiques empêchent la personne de mener à bien des activités et projets personnels et professionnels. Le fait est que la personne ne ressent pas seulement une grosse fatigue en permanence, elle ressent également des douleurs dans ses muscles et dans ses articulations. De plus, elle est habitée par un malaise dans tout son corps et ce, tout le temps. A l’heure actuelle, les médecins ne savent toujours pas à quelle maladie relier ces symptômes. Plusieurs hypothèses ont été avancées, d’abord, une infection bactérienne ou virale, puis, un traumatisme physique, ensuite, une immunisation, peut-être l’exposition à des polluants toxiques, etc. Etant donné qu’on ne guérit pas toujours de la fatigue chronique, la personne touchée va voir sa vie impactée tout du long. Elle n’aura plus suffisamment de prise sur sa vie et ses activités, du fait qu’elle s’épuise facilement. Bien qu’elle puisse savourer ce que la vie lui offre, elle reste frustrée en raison de sa fatigue permanente.

Evolution et diagnostic de la fatigue chronique

Le syndrome de fatigue chronique évolue avec le temps. En général, ses manifestations les plus aiguës durent environ 2 ans mais les symptômes peuvent faire un come-back un jour ou l’autre. Il y a des gens qui n’en guériront pas tout à fait, cependant, avec le temps, les symptômes tendent à diminuer et une bonne partie des personnes atteintes ne ressentiront plus la fatigue au bout de 5 ans. Lorsque, peu à peu, une personne sent qu’elle fatigue moins qu’avant, c’est qu’elle est sur la voie de la rémission. Pour un diagnostic fiable et sûr, il importe de soumettre la personne concernée à de nombreux examens et bilans. Les médecins essaient d’abord de comprendre s’il y a une maladie à l’origine de la baisse d’énergie d’une personne. En effet, il existe plusieurs maladies qui peuvent entraîner une certaine fatigue, c’est le cas du syndrome de l’intestin irritable, la plupart des cancers, certaines maladies inflammatoires et auto-immunes, l’hypothyroïdie, l’hypotension, la fibromyalgie, etc. Une fois que toutes ces maladies auront été éliminées, alors seulement, la fatigue chronique est envisagée. Il faut que les symptômes de la fatigue chronique, ceux du troubles du sommeil, de la fatigue après l’effort et des douleurs significatives soient en même temps présents pour prononcer un diagnostic définitif.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *